Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 17:36
Merci pour cette chronique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 20:38

Chip Zdarsky et Jim Cheung poursuivent Marvel Two-In-One, avec donc la Chose et la Torche Humaine qui essayent de retrouver le dispositif laissé par Reed pour s'aventurer dans le Multivers ; cependant, si Ben sait qu'il s'agit d'un cadeau d'adieu, son meilleur ami lui ayant laissé cela pour qu'ils continuent l'aventure même après la mort des Richards, Johnny est persuadé qu'ils pourront alors retrouver les disparus... parce que Ben n'arrive pas à lui dire la vérité.
Via ce #2, on quitte en apparence la puissante mélancolie qui régnait dans le #1, pour que le duo aille sur l'Île aux Monstres - car Reed a placé le dispositif sur le lieu de leur "première aventure", comme dit à Ben. Zdarsky m'apparaît ici plus à l'aise que dans l'épisode précédent, glissant une vanne sur Trump, et trouvant un bon équilibre entre l'action, l'émotion, et un Dr Doom finalement très présent.
Grâce à un Cheung en forme, et à un équilibre bien trouvé, cela donne un numéro très agréable, encore très mélancolique mais de manière un poil moins lourde ; c'est bien. C'est toujours rongé par une certaine forme de tristesse, mais c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 21:08

Mark Waid, Al Ewing & Jim Zub continuent, avec Pepe Larraz, la saga No Surrender dans Avengers #677 - et si les deux premiers épisodes n'étaient pas passionnants, parce que finalement trop classiques et sans grand-chose à raconter, ce troisième numéro ne révolutionne rien, mais est plus agréable.
Plus orienté sur l'action, plus centré sur un Quicksilver en manque de respect et de considération par les autres Avengers après une erreur, l'épisode se lit bien, est dynamique, montre moins Voyageur, révèle l'un des deux méchants derrière tout cela (prévisible), et finit sur un cliffhanger classique mais efficace.
Pas mal. No Surrender n'est pas désagréable, c'est une saga classique mais pas originale pour un sou ; ce passage est néanmoins une bonne lecture, ce qui est déjà un micro-exploit après l'ennui des deux premiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 21:16

Matthew Rosenberg s'associe avec Ramon Rosanas pour livrer Phoenix Resurrection : The Return of Jean Grey #4 - et, encore une fois, ceux qui aiment apprécieront cette saga de retour qui ne révolutionne rien mais maîtrise grosso-modo ses personnages et son rythme, et ceux qui n'apprécient guère en resteront là.
Alors que l'histoire s'avance sur la fin, les choses doivent devenir sérieuses, et la horde de X-Men pénètre à l'intérieur de l'étrange dôme, pour découvrir donc le monde de Jean. Les pièces s'assemblent, le mystère s'éclaircit... et cela me semble cohérent ; pas original, non, mais Rosenberg livre ici un Phénix un peu manipulateur, et les explications sur cet univers de poche, sur les manifestations extérieures, si ça n'est pas très imaginatif, ça fonctionne bien.
Grâce à des dessins solides, et un rythme qui m'a bien pris, voici une autre bonne lecture pour cette saga. Je suis vraiment curieux de la suite qui, même si elle est connue, me tient en haleine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/11/2017
Messages : 260
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 21:38
Ah quel plaisir de tomber sur du vieux Aredit ! Smile

Mais je vais trop rarement en ville et bien moins encore dans les boutiques de vieux trucs ou les vide-greniers pour en trouver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3783
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 28 Jan 2018 - 9:25
Faudrait quand même que je m'intéresse à nouveau à Marvel un de ces jours, il a l'air d'y avoir deux trois trucs de sympa tout de même (je crois que les derniers comics Marvel que j'ai du acheter, c'étaient la série Generation Hope et New Mutants [volume 3]... deux séries qui ont été annulées au bout de respectivement une vingtaine d'épisodes et 50... et j'ai plus jamais touché à du nouveau Marvel ^^) !

Sinon, Arédit a plusieurs mérites à mes yeux qui compensent les défauts majeurs de cet éditeur (1. les traductions souvent surréalistes, 2. les pages remontées [LUG puis SEMIC pour Marvel ont fait la même chose], 3. les épisodes coupés en plein milieu à la fin d'un numéro de l'édition française...) :

- ils ont été les premiers à se lancer à fond dans l'aventure éditoriale qu'est l'édition de DC en France (et en ne faisant pas que du Batman ou du Superman, contrairement à Sagédition dans les années 60/7)
- ils ont édité - vraiment - le meilleur des séries pré-Crisis des années 80 : New Titans (Marv Wolfman, George Perez), Legion of Super-Heroes (Paul Levitz, Keith Giffen), Infinity Inc. (Roy Thomas, Jerry Ordway) ... mais aussi des séries qui ont eu moins de retentissement mais qui étaient d'une grande qualité (je pense à Hex, à Atari Force, aux Outsider, aux Omega Men, au Vigilante, à l'All-Star Squadron...) ! Il y a eu aussi des petits formats consacrés aux séries de guerre (où il y avait des rééditions du Sgt. Rock !) ou à l'horreur (avec des rééditions du Swamp Thing de Wein / Wrightson). Arédit a également publié des mini-séries majeures comme Crisis on Infinite Earths ou Camelot 3000... Il y a même eu - juste avant la faillite de l'éditeur - un magasine Watchmen (avec une traduction épouvantable) regroupant à la fois Watchmen et le Question de O'Neil / Cowan ^^ (il n'y aura que deux épisodes du mag' en français : le premier portant comme couverture celle de Watchmen n°2 et contenant Watchmen n°1-2 ainsi que Question n°1, le second portant comme couverture celle de Question n°1 [signée Bill Sienkiewicz !] et contenant Watchmen n°3 ainsi que Question n°2 et 3 ! Ce doit être la première (tentative d') édition de Watchmen en langue française (un peu avant la version publiée chez Zenda, intitulée Watchmen / Les Gardiens et traduite par Jean-Patrick Manchette)
- pour moi ça a le goût de l'enfance, donc forcément Arédit, ce sont les meilleurs ^^

[Je salue au passage l'immense professionnalisme d'Urban Comics : je crois que c'est la première fois, en France, que l'on publie sérieusement du DC en kiosque et en librairie] !

Sinon, rien à voir, mais pour les intéressés, le magasine "Les Inrockuptibles 2" (le hors-série de l'hebdomadaire "Les Inrockuptibles") consacre entièrement son numéro 79 de janvier 2018 à "La BD d'auteur américaine".


Pas de super-héros, mais la présentation - qui donne envie - de 80 albums parmi les plus importants de la BD hors DC / hors Marvel américaine, de ses origines (de Krazy Kat) à nos jours !

Chaque oeuvre est accompagnée d'un petit résumé / commentaire, d'une ou plusieurs illustrations et des références pour aller voir sa traduction française. Quelques auteurs ont en plus droit à une interview ! Comme c'est le cas pour Robert Crumb, Daniel Clowes, Charles Burns, Scott McCloud, Ed Piskor et Craig Thompson !

Côté œuvres, elles sont répartis en quatre catégories :

- les précurseurs (avec, notamment, Krazy Kat, Little Nemo et Peanuts)
- les agitateurs (avec, notamment, les bédés de Crumb, celles d'Harvey Kurtzman, les Freak Brothers, la trilogie New-Yorkaise de Will Eisner et Maus)
- les architectes (avec, notamment, Fun Home d'Alison Bechdel, Building Stories de Chris Ware, les oeuvres de Seth, Strangers in Paradise, Love & Rockets de Jaime Hernandez, les œuvres de Daniel Clowes, Calvin et Hobbes, les comics de Chester Brown, Bone de Jeff Smith, Frank de Jim Woodring, Castle Waiting, Usagi Yojimbo de Stan Sakai, Black Hole de Charles Burns, Femme rebelle de Peter Bagge et Cerebus de Dave Sim)
- la relève (avec, notamment, Optic Nerve d'Adrian Tomine, les romans graphiques de Jeff Lemire, Blankets de Craig Thompson et Mon ami Dahmer de Derf Backderf)

Cette répartition - bien qu'un peu artificielle et forcée - a le mérite de présenter un panorama sur un plus d'une centaine d'année (le plus vieux ça doit être Little Nemo qui a du - de mémoire - commencé à paraître aux alentours de... 1907 ^^). J'ai appris pas mal de trucs aussi dans ce joli supplément que l'on peut trouver en kiosque et découvert des auteurs et des bouquins qui donnent furieusement envie de les lire ^^

En plus, on a droit à une couverture inédite de Charles Burns, ce qui n'est pas un mal !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3783
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 28 Jan 2018 - 9:45
... d'ailleurs pour faire la transition avec le supplément que je viens de chroniquer sur la bédé américaine d'auteur, j'ai mis tout de suite les conseils des Inrockuptibles en oeuvre en lisant...

THE CALVIN AND HOBBES LAZY SUNDAY BOOK (UNIVERSAL PRESS SYNDICATE, 1987-1989)

... excellente lecture, d'ailleurs !


Bon, je dois confesser une chose : je n'avais jamais lu avant hier la moindre planche de Calvin & Hobbes. J'en entends chanter les louanges depuis - genre 25 ans - mais je n'avais pour le moment pas eu l'occasion d'y jeter un œil.

Ce n'est pas que je n'aime pas les comics-strips ou que je suis réfractaire aux bédés traitant du monde de l'enfance : Peanuts, Dennis the Menace ou le travail sur l'enfance des frères Hernandez sont des œuvres que j'apprécie particulièrement ! Non, c'est juste que je n'avais pas eu l'occasion jusqu'à présent...

... mais c'est chose réparée avec la lecture de ce volume hors-série de l'intégrale de C&H : ils regroupent bon nombre des "planches du dimanche", en couleurs, dessinées par Bill Watterson entre 1987 et 1989 (plus une histoire "longue" intitulée "Spiff le Spationaute").

Le concept de cette série culte est simple : Calvin a 6 ans et vit avec ses parents. Il n'aime pas l'école (où il se fait racketter j'ai l'impression), ni les bains, ni les épinards. Il adore faire des niches à Suzie, la voisine ou faire pester ses parents. Il aime dessiner, jouer et s'inventer des aventures... et à ce titre, son meilleur ami est Hobbes, son tigre en peluche... qui s'anime et devient un véritable tigre quand Calvin est seul !


Ce tigre est d'ailleurs un peu philosophe et assez pessimiste sur la nature humaine (comme le philosophe dont il partage le nom). Il a aussi une âme de poète (il aime les ballades en forêt et les couleurs de l'automne). Et il peut être joueur : notamment quand il attend le retour de l'école de Calvin pour lui bondir dessus ^^

Mais ce tigre ne s'anime que dans les jeux de Calvin... autre aspect de cette bande-dessinée qui insiste particulièrement sur la magie de l'imaginaire et de l'imaginaire de l'enfance ! Ainsi, tout événement - aussi banal soit-il (comme ratisser les feuilles du jardin) - est prétexte à des aventures épiques (où Calvin se prend tout à tour pour un astronaute, un super-héros ou un dinosaure !).

Côté graphique, le trait de Watterson est efficace, les personnages expressifs et le tigre particulièrement mignon (on a envie de le serrer très fort dans ses bras ^^).


Vous l'aurez compris, Calvin & Hobbes est une bédé particulièrement remarquable : après avoir reposé le volume, je me retrouve à me demander pourquoi je ne m'y suis pas intéressée plus tôt ^^ ?

Tout a été édité (plusieurs fois) en langue française. Le volume chroniqué correspond au tome 17, "La flemme du dimanche soir, de l'édition "Hors Collection" (c'est le nom de l'éditeur ^^).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8331
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 28 Jan 2018 - 10:00
C'est de notoriété publique, Calvin & Hobbes est la meilleure série BD/Comics du monde.

J'ai commencé par "Complètement surbooké" et dès la première page je fus conquis Very Happy



On les a tous en plusieurs formats à la maison et c'est un cadeau qui marche à tout les coups pour ceux qui l'ignore encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 28 Jan 2018 - 11:31
Ha, je vais choper les Inrocks, merci !

Pour Marvel, par contre, je suis presque à te déconseiller d'y jeter un oeil, Jade. La firme est clairement dans une mauvaise passe, avec peu de choses vraiment bonnes... je lis et j'apprécie deux titres X-Men et le retour de Jean Grey, mais c'est du fait d'un fort attachement aux personnages.
Le rédacteur en chef de Marvel ayant été remplacé récemment du fait des mauvais résultats, des changements devraient arriver bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 30 Jan 2018 - 20:17

Terrible.
Terrible que le final de Fall of the Batmen, ce Detective Comics #973 où James Tynion IV additionne tous les éléments présentés avant, conclue son histoire, qui repose sur toutes les bases présentées avant ; pas besoin de faire des rappels, pas besoin de résumés, tout est clair, tout est évident, tout est fluide.
Tout est terrible.
Avec une montée en puissance, un rythme intense, des passages étouffants, un travail de concert des personnages, et un final brutal... oui, cet épisode marque ; autant dans ce qu'il raconte, que par la maestria de son auteur, secondé ici par un Jesus Merino en forme, dont le style me convient toujours, et que je trouve trop rare.

Encore bon, encore terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 31 Jan 2018 - 20:40

Un final, c'est toujours difficile à écrire. Et si Matthew Rosenberg a, étonnamment, réussi à me surprendre et m'intéresser dans Phoenix Resurrection : The Return of Jean Grey, sa fin, son #5, ne réussit pas vraiment à entièrement convaincre - même s'il n'a rien de honteux.
Le meilleur est au début, dans ce dialogue tendu entre Jean et Old Man Logan ; sans grand génie, mais dans une bonne maîtrise de la discussion et des personnages, Rosenberg s'en tire bien - mais il doit passer par le retour (jolie page, iconique), et donc la gestion obligée du Phénix ; et c'est là où le bât blesse.
Si l'idée d'un échange entre Jean et le Phénix est bonne, cela ne rend pas très bien : le passage avec Scott est touchant, mais pas extra', et le départ du Phénix est assez faible ; sans intensité.

Avec des pages assez faibles, aussi, de Leinil Francis Yu & Joe Bennett, tous deux pas en forme, cette mini-série/prétexte s'achève sans brio, mais sans honte. Ça se lit sans douleur, c'est même plutôt pas mal, et c'est bien mieux que ce qu'on pouvait craindre.
À voir la suite, donc, mais le retour n'est franchement pas honteux ; et c'est déjà une réussite, vu le niveau de ces mini-séries/prétextes ces dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3367
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 31 Jan 2018 - 21:01
Si ça reste plus correct que beaucoup de titres Marvel de ces dernières années, ça ne m'a pas convaincu non plus. Je suis assez circonspect quant à la suite, d'autant qu'ils ont - finalement - décidé de laisser en vie l'autre Jean Grey également... Ça me fatigue, ces doublons.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 31 Jan 2018 - 21:15
Mince, elle a survécu ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3367
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 31 Jan 2018 - 21:19
Hélas !


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 31 Jan 2018 - 21:30

J'avais été déçu par Dark Nights : Metal #4, qui n'était pas arrivé à reprendre après une pause longue, entrecoupée par des one-shots usants sur les Evil Batmen. J'étais déçu par cet événement, qui m'a tellement amusé et emporté sur sa première partie, et retombait donc à plat.
C'est donc sans grand enthousiasme que j'ai lu ce #5... et je me suis retrouvé, à nouveau, emballé !
Oh, on n'est plus au niveau de folie des trois premiers, où les idées démentes s'accumulaient, pas forcément avec cohérence, mais avec un ensemble et une volonté de tout taper, de tout exploser qui me plaisait beaucoup. Ici, Snyder joue sur les acquis, embraye sur la fin, et axe clairement sur la fin de l'Univers ; et ça marche.
Le plan du Vilain est expliqué, et il n'est pas "si" stupide que ça ; les Héros galèrent ; tout semble perdu ; l'Espoir est abandonné ; et je ne vois pas comment ils vont s'en sortir, même si certains se battent encore. Snyder n'est pas forcément très généreux dans ce numéro, on ne voit que Martian Manhunter qui revient, le reste est donc la gestion des acquis - mais ça fonctionne.
Son Batman remotivé mais vieux fonctionne. Son Superman dépassé mais confiant en son ami fonctionne. Et, surtout, surtout, sa Wonder Woman épique fonctionne.

C'est loin d'être parfait, mais ce #5 a ce goût de fureur, ce désespoir constant mais ce refus de l'échec des Héros qui me plaît ; ça me botte. Capullo est encore très fort, ça tape, ça explose, tout est sur le point de tomber - et je ne vois aucune solution possible.
Curieux et impatient de la suite. Quoi qu'il arrive, cet événement aura été une belle surprise, car je n'en attendais rien, mais le début m'a énormément plu, et ce #5 redonne un coup de fouet bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3367
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 0:11
J'espère qu'on réentendra parler du Dark Multiverse à l'avenir, il y a beaucoup de choses à faire avec ses mondes à base de scénarios-catastrophes.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 7:50
A priori, Justice League : No Justice reprend des éléments ; et je pense que Snyder, sur Justice League, poursuivra aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3367
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 8:40
Ce serait assez cool qu'ils fassent une série dédiée, surtout qu'ils recommencent doucement à faire des Elseworlds (Nightwing : The New Order, White Knight, ...).
Un tome par monde du Dark Multiverse ou quelque chose comme ça (autres que ceux déjà vus avec les Dark Knights), ça pourrait donner un truc sympa, surtout qu'ils ont aussi inséré des versions déviantes de Superman et Wonder Woman dans les derniers tomes.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 8:57
Peut-être que la future série Hawkman le verra faire la "chasse" aux doubles du Dark Multiverse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 18:38

Mark Waid, Al Ewing & Jim Zub continuent avec Pepe Larraz leur No Surrender dans Avengers #678, vendu sur la base qu'un "premier Avenger va tomber" - mais, d'une part, la publicité est mensongère (rien ne le montre vraiment, et le cliffhanger est ouvert), et de l'autre, nul ne peut y croire, vu que ledit personnage est mis en avant ailleurs.
Au-delà de cela, le numéro se laisse lire, mais encore sans brio ; les pages sont tournées, l'action s'enclenche, mais ça n'a rien de palpitant - ni de honteux, finalement.
Ça se lit, sans déplaisir, mais sans plaisir non plus ; ça se lit, mais c'est tout. L'épilogue de cette période de la franchise aurait pu mériter mieux, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 21:39

Dans Detective Comics Annual #1, James Tynion IV et Eddy Barrows racontent la nouvelle version de l'origine de Basil Karlo, alias Clayface.
Et si le scénariste a réussi un grand exploit en réhabilitant le personnage, en le rendant attachant, et en faisant du cliffhanger du dernier numéro de la série un déchirement... et bien le duo si efficace dans la série remet le couvert ici, avec un Annual terrible et puissant.
Pas grand-chose à raconter sans spoiler, mais je peux souligner combien le scénariste arrive à gérer, raconter, présenter le personnage, pour le rendre encore une fois attachant et touchant ; et Barrows est à un niveau superbe, ses planches étant si belles, et puissantes encore quand Clayface débarque.

Une réussite, une origine rondement menée et terrible - mais encore plus déchirante après tous les numéros de la série, et encore plus le cliffhanger.
Rah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3783
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 6 Fév 2018 - 17:01
Bon celui là, c'est un all-time favorite...

PREACHER, 1-66 (DC COMICS, 1995-2000)
PREACHER SPECIAL, SAINT OF KILLERS, 1-4 (DC COMICS, 1996)
PREACHER SPECIAL, THE STORY OF YOU KNOW WHO (DC COMICS, 1996)
PREACHER SPECIAL, THE GOOD OLD BOYS (DC COMICS, 1997)
PREACHER SPECIAL, CASSIDY BLOOD & WHISKEY (DC COMICS, 1998)
PREACHER SPECIAL, ONE MAN'S WAR (DC COMICS, 1998)
PREACHER SPECIAL, TALL IN THE SADDLE (DC COMICS, 2000)

... du coup j'ai lu l'intégrale en 6 volumes de la série qui vient de finir sa publication chez Urban !

Pour le reste, y'a-t-il encore nécessité de présenter dans le détail cette série qui a - même - été adaptée en série TV (que je n'ai point vu) ?


Pour faire bref, cette série traite de la quête d'un drôle de Révérend - à l'histoire familiale compliquée et sordide - qui est investi du pouvoir divin par excellence : celui de pouvoir se faire obéir littéralement et sans possibilité de tricher par quiconque entend sa voix (dans un épisode, il ordonne à des méchants de brûler et ces derniers... montrent un bel exemple de ce que peut être une combustion spontanée d'origine divine). Cette quête, elle est simple : depuis que l'entité appelée "Genesis" (fruit de l'union d'un Ange et d'une Démone) a fusionné avec son esprit, le Révérend Custer a appris que non seulement Dieu existe, mais qu'en plus il s'est tiré du Paradis, laissant son trône vacant...

... du coup, Jesse qui est bourré de principes (c'est l'une des constantes de la série) et se prend un peu pour un cow-boy (là encore, une grosse thématique de la série) s'est mis en tête de traquer Dieu et de le confronter à sa création, histoire que Dieu rende deux trois comptes quant à la création et aux horreurs qui peuplent notre monde.

Dans sa traque, Jesse est aidé par son ex-petite-amie, Tulip, qui lui en veut à mort de l'avoir abandonné sans un mot du temps où ils chouraient tous les deux des voitures (Jesse est un homme d'Eglise un peu particulier ^^), qui est une pro dans le maniement des armes (elle finira les gros méchants à la fin de la série à la mitrailleuse et au bazooka) mais une bien piètre tueuse à gages : en effet, au début de la série elle a foiré un contrat et est elle-même traquée par des mafieux...


... son autre allié, c'est Cassidy : un vampire irlandais fêtard, soiffard, à l'hygiène corporelle assez déplorable et qui deviendra son meilleur pote.

Contre eux ? Un paquet d'adversaires tous plus hauts en couleur que les autres ! Pèle-mêle on retrouve un shérif raciste et parano (Hugo Root, n°1-4), un tueur en série new-yorkais (n°5-7), la famille de Jesse (son infâme Mémé et ses abominables hommes de main, TC et Jody, n°8-12), Tête-de-fion, le fils défiguré du Shérif Root (n°29-30, mais c'est pas réellement un méchant), une bande de gothiques qui veulent devenir des vampires (n°31-33), une bombe atomique (n°34-37), le Ku Klux Klan (n°41-48) et surtout le Graal, une organisation paramilitaire-conspirationniste-chrétienne visant à promouvoir l'Apocalypse et qui a pas mal de projets pour Jesse !

On l'aura compris, on ne va pas s'ennuyer tout au long de cette série ^^

Alors ça vaut quoi Preacher ?

Tout d'abord le dessin du regretté Steve Dillon (qui illustre les 66 épisodes) est tout simplement merveilleux. J'apprécie également son travail (également avec Ennis) sur Punisher. En plus, y a pas des masses de série qui peuvent se targuer d'avoir été dessinée de A à Z par le même type ! Ca donne une cohésion au tout qui est assez appréciable ^^

Les couvertures made-in Glenn Fabry sont sympas à regarder aussi. C'est du point de détail et je ne suis pas fanatique du travail de Fabry mais, c'est vrai que visuellement, Preacher ça claque.

Côté scénario, c'est Garth Ennis qui est à la manœuvre, dont j'ai également apprécié le travail sur Hellblazer et sur Punisher, mais qui - à mon sens - est surtout remarquable sur The Boys (peut-être son chef d'oeuvre ?) et sur Preacher.


Après c'est du Ennis, ce qui signifie que par moments on verse un peu dans la provoc' facile et le trash et rien ne sera épargné au lecteur : ivrognerie, scatologie, zoophilie, consanguinité, blasphème, ultra-violence, vulgarité du langage, etc...

... d'ailleurs l'édition Urban Comics contient le courrier des lecteurs de l'époque et on voit qu'Ennis affectionnait ce côté "Dans ta gueule" et "Regarde j'dis des gros mots" de manière un peu appuyée ^^

Bon, après tout le monde en prend pour son grade et c'est franchement drôle. D'autant plus que ce n'est qu'un aspect de l'oeuvre et pas le plus important, d'ailleurs...

... car au-delà du côté trash, au-delà de la quête en elle-même (trouver Dieu pour lui botter les fesses !), Preacher est une histoire :

- d'amitié. Le thème de l'amitié est développé à l'envi dans les longues conversations autour d'un verre entre Jesse et Cassidy, les bagarres de bar entre copains, les blagues et histoires qu'ils peuvent se raconter, etc... Pour Jesse, l'amitié c'est le truc le plus important au monde. Et il passe son temps à parler à son pote Cassidy ou à parler de son pote d'enfance Billy-Bob, un cyclope résultat d'une trèèèès longue période de consanguinité... Cassidy, de même, parle de ses potes ; les épisodes traitant des expériences au Viet-Nam du père de Jesse montre ce dernier avec ses potes de régiment ; même Tulip passe beaucoup de temps à parler mecs et armes automatiques avec sa copine Amy...

- d'amour. Car l'amour entre Tulip et Jesse illumine la série. C'est un couple à la Sailor & Lula ou à la Mickey & Mallory (Tueurs nés), deux autres oeuvres, d'ailleurs, ne traitant pour ainsi dire que d'amour... D'ailleurs, les deux autres personnages qui ont une véritable histoire d'amour (avec happy-end) dans Preacher sont la consanguine Lorie (qui n'a qu'un oeil) et Tête-de-fion qui n'a plus de visage après avoir voulu faire comme son idole Kurt Cobain... et croyez-le ou pas : ils arrivent à être mignons ^^

Pour le reste, Preacher déroule les principes et valeurs de Garth Ennis : la condamnation du racisme dans son ensemble (le traitement réservé à Root, aux débiles du Ku Klux Klan, ...), la gentillesse pour ceux qui la mérite (Jesse présentera ses excuses à deux reprises : pour avoir tué par imprudence le père de Tête-de-fion car il a fait de la peine à ce dernier ; pour avoir soumis par négligence également Hoover, un idiot bossant pour le Graal, à un traitement dégradant) et des pains dans leurs gueules aux autres (on meurt, dans Preacher, de manière très visuelle ^^), l'égalité homme-femme (les longues discussions à ce sujet entre Tulip et Jesse), l'importance d'avoir des valeurs familiales et des racines (la relation entre Cassidy et son frère, les leçons du père de Jesse, l'émouvant épisode avec Tulip petite et son père), la médiocrité des puissants qui veulent s'essuyer avec le monde (le sort réservé à Starr, à tous les cadres du Graal, aux bourgeois dépravés lors de la soirée de Jésus de Sade, ...)...


Garth Ennis est un idéaliste. D'ailleurs, il met la série sous le signe de l'imagerie et de l'idéalisme western (la dernière scène est d'ailleurs très Lucky Luckienne ^^). John Wayne parle dans la tête de Jesse. Le Saint des Tueurs est - au fond - un héros tragique. On traite le voleur de chevaux comme le pire criminel. La séquence à Salvation où Jesse devient shérif est très classique du western.

Bref, Jesse est un cow-boy moral. Et c'est là sa gloire et son drame. Et c'est là aussi le sel de cette série magnifique.

En marge des 66 épisodes, plusieurs one-shot et une mini-série sont sortis, il s'agit :

- de "Cassidy Blood & Whiskey" qui montre une rencontre à la Nouvelle-Orléans entre Cassidy le vampire punk et... un vampire qui veut vivre comme Dracula ! Hilarant ! Le dessin est de Steve Dillon en plus !
- de "One Man's War" qui traite des origines de l'infâme Starr et son ascension au sein du Graal ! Pas mal mais un peu tristounet et finalement assez anecdotique. Le dessin de Peter Snejbjerg n'est, en outre, pas réellement enthousiasmant
- de "Saint of Killers" (4 épisodes) qui traite des origines du Saint des Tueurs : au programme, duels au soleil et ballade en enfer ! Assez réjouissant ! Et ça porte un éclairage réellement humain sur ce personnage de machine à tuer... Les dessins sont de Steve Pugh, à l'exception du n°3, signé Carlos Ezquerra
- de "Tall in the Saddle" qui nous montre un Jesse un peu plus jeune (avant sa fusion avec Genesis), alors qu'il choure des voitures avec Tulip et sa pote Amy. Le dessin est de Steve Dillon et - si c'est assez anecdotique - c'est assez plaisant ^^
- de "The Good Old Boys" qui a comme héros l'infâme Jody et le zoophile TC. Distrayant et illustré par Carlos Ezquerra
- de "The Story of You Know Who" où l'on apprend comment Tête-de-fion est devenu ce qu'il est. Une ambiance très pesante, très réussie et qui rend - à mon sens - pas mal hommage (au-delà du suicide final) à Kurt Cobain (une ambiance très proche des chansons du premier album de Nirvana, Bleach, un chef d'oeuvre de déprime assurée). Le dessin de Richard Case est très réussi !


L'ensemble a été édité en 6 volumes chez Urban Comics. Une édition Panini, hors de prix, existe mais ne présente guère d'intérêt par rapport à celle d'Urban. Enfin, le Téméraire (qui avait très mal édité du Vertigo il y a une quinzaine d'années) avait commencé à éditer Preacher mais n'a pu aller au-delà du 25ème épisode à mon souvenir. Dommage, car la traduction était bien meilleure que celle d'Urban !

Vous l'aurez compris : Preacher mérite le détour ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 6 Fév 2018 - 18:19
Roh, quelle super chronique ! Bravo et merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 20:44

Après un #39 bien fait, mais qui était en vérité une copie éhontée et rallongée d'un épisode célèbre de la série de l'Homme d'Acier, Batman #40 a la lourde charge de tenter de remonter la pente, d'être original, et de ne pas raconter l'union temporaire de Bruce & Diana.
Bon, c'est pas si mal, en fait.
Tom King utilise cette deuxième partie pour se concentrer sur le Gentle Man, mais surtout Selina, et il continue à très bien caractériser la voleuse ; le duo Bruce & Diana ne conclue pas (SURPRISE), mais les punchlines se succèdent, et ça fonctionne bien.
Grâce à de superbes planches de Joelle Jones, toujours dans le ton, cet épisode est meilleur qu'un #39 décevant... même si, au fond, je continue de penser que ce duo de numéros est assez faible, car pas original pour un sou. Dommage, car King creuse vraiment bien sa Catwoman.
A voir la suite, je suis toujours intéressé, et carrément moins déçu qu'après le dernier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 21:31

Kelly Thompson poursuit, dans Rogue & Gambit #2, cette très sympathique petite mini-série, qui voit le duo éponyme se rendre sur une île mystérieuse, pour enquêter sur des disparitions de Mutants ; le principe est tellement bateau qu'il faut évidemment le prendre comme un cliché volontaire, une petite plaisanterie, pour se concentrer sur le coeur de ce qui est raconté ici... le couple Rogue/Gambit, et ses difficultés, ses doutes, son énergie.
Et ça, ça fonctionne très bien !
En saisissant très bien les principes de chaque personnage, en gérant idéalement la dynamique de leur couple "impossible", en jouant bien avec les réactions, sentiments, difficultés, en évoquant les premières rencontres (oui, oui), et en offrant ce qu'il faut d'action ou de rebondissement pour permettre audit couple de vivre, tout simplement.

Avec un Pere Perez très en forme, qui alterne les styles, cela donne une lecture très réjouissante, très fun, très fraîche, alors que finalement elle évoque un sujet qui a plus de vingt ans ; mais on peut faire du bon et du l'agréable avec du si déjà-vu, et c'est très bon de s'y lancer !
(à condition d'apprécier et d'être attaché au duo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 21  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les comics que vous lisez en ce moment
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» Ce que vous lisez en ce moment
» Ce que vous lisez en ce moment
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-